Historique de la Grant Part

1940

Yvonne Guyot, artiste d’origine neuchâteloise, acquiert un domaine situé sur la commune de Chardonne comprenant  une ferme d’époque bernoise. Elle fait alors bâtir sur ces lieux une chapelle qui sera ouverte à tous, ainsi qu’une maison accueillante. Elle aménage également un verger et un jardin, et veille à préserver la forêt ainsi que les sources et le ruisseau qui s’écoule sur le terrain. Ce domaine devient La Grant Part, selon la devise d’Yvonne Guyot « en petit lieu, à Dieu grant part ».

Yvonne Guyot

1950 et suite...

Domaine de la Grant Part 1960

La ferme est louée à Nestor Monnard, un agriculteur avec qui Y. Guyot collabore pendant de nombreuses années pour entretenir et préserver ce joyau de verdure. Depuis le départ à la retraite de N. Monnard dans les années 90, la ferme n’est plus exploitée. Dès lors, des baux à ferme sont établis avec des agriculteurs de la région pour plusieurs hectares de terrain agricole ainsi qu’une location ordinaire d’un appartement dans la partie habitable du bâtiment.

Dès 1970

Avant sa mort en 1971, Mme Guyot formalise dans son testament le désir de faire de ce domaine « une réserve spirituelle dans une réserve naturelle ». Une fondation, créée pour assurer l’utilisation du lieu selon le projet initial, invite alors une communauté de Sœurs Clarisses de Genève à s’y établir. Depuis lors, les Clarisses font vivre cette « réserve spirituelle » dans un esprit œcuménique, avec simplicité et une grande ouverture vers l’extérieur. Elles habitent dans la maison qui est devenue un monastère, animent quotidiennement des prières à la chapelle et accueillent toute personne en recherche de paix, d’écoute ou de partage spirituel.

Description du lieu par Soeur Marie-Gabrielle - 2017

Chapelle de la Grant Part

A venir

C’est dans ce contexte qu'en 2019, la Fondation de la Grant Part propose à l'association La grande tablée de s'investir dans la ferme afin de la remettre au service de l’accueil et de la vie spirituelle du domaine, en collaboration avec les Sœurs clarisses.